Forum pour parler du jeu de rôle et des jeux que nous pratiquons
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 crise frontalière et complot de l'Ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine
Admin
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 27/11/2008
Age : 35
Localisation : Paris

MessageSujet: crise frontalière et complot de l'Ennemi   28/9/2015, 01:06

Cher Lucas,

    Je vous écris cette missive depuis Givreval, après notre expédition jusqu'à Ormréal.
Lorsque j'ai reçu cet demande d'aide provenant de mon domaine, j'ai bien ressenti la trace de l'Ennemi, mais avais-je une autre solution que de me déplacer ? Je ne pense pas.
Bien m'en a pris de vous laisser protéger ce que vous savez, et j'espère que vos compagnons d'armes auront pu vous rejoindre.
    Nous sommes parvenus à régler les problèmes sur place. Il y avait effectivement une épidémie qui touchait la région mais celle-ci était liée à un empoisonnement de la rivière.
Un évêque de la Province Lithurgique en était à l'origine et nous sommes certainement passés très près d'un conflit diplomatique ou militaire avec nos voisins. Je vous raconterai les détails à mon retour.

    L'objet de ma lettre est un danger encore plus grand, il sera peut-être même déjà trop tard lorsqu'elle arrivera à Ranne. J'ai fait au plus vite et envoyé le meilleur coursier de Givreval.

    Lorsque nous avons débusqué Erasme, le Lithurge qui se faisait appeler le Chevalier de la Foi, Imu a surpris une discussion. L'évêque était en train de discuter avec le Lutin que nous avons déjà croisé à Brisska, le serviteur du Perfide.
    Alors que le Lithurge s'inquiétait de la présence d'un étranger qui venait contrecarrer ses plans, le Lutin reconnaissait qu'il avait besoin que l'étranger soit là. J'étais cet étranger et il était la cause de ma venue.
Un étranger sur mes propres terres ... on aura tout entendu de la part des fidèles de Saint Neuvêne.
    Tout ceci était donc encore un complot de notre Ennemi. Et vous courrez un grave danger.
Le Lutin a quitté les lieux avant notre intervention et il s'est sans aucun doute mis en route vers Ranne.
Si mon courrier vous parvient avant son arrivée, soyez sur vos gardes et n'hésitez pas à utiliser mes ressources financières pour protéger les lieux.
    Que les Muses veillent sur vous.
                                                                                                        
Seigneur Childéric de Givreval


PS : A mon retour, il nous faudra réfléchir à un moyen de frapper à notre tour et ne plus seulement réagir à ses manigances




                                           ------------------------------------------------------------------


Childéric appose son cachet sur la lettre et la remet au coursier de confiance.
Installé dans le bureau de son manoir, il commence à griffonner d'autres lettres. Les porteurs de ses plis devront faire savoir dans toute la région que la crise à Ormréal a été résolue grâce à l'intervention du Seigneur Childéric de Givreval. L'empoisonnement de la rivière était dû un fidèle de Saint Neuvêne. Mais on peut supposer que les autorités lithurges n'auraient jamais tenté de provoquer un conflit avec la Janrénie et que cet évêque devait être un dissident.

Childéric pose sa plume.
" Thalond Lumière Hurlante ... Il faudra que je fasse des recherches à ce sujet également."

.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamisrolistes.forumactif.com
 
crise frontalière et complot de l'Ennemi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Son propre ennemi...
» Redemption of a mage, 4ème pack du Cycle Ennemi
» [Caduc] 1457 - Décret du plan de mesures de sécurité en cas de crise
» [DA] DBZ l'ennemi qui a le plus de charisme ?
» [CXL] Fraternité, subit la crise économique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Amis Rôlistes :: Nos Jeux :: Agone :: roleplay-
Sauter vers: