Forum pour parler du jeu de rôle et des jeux que nous pratiquons
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La compagnie Givreval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine
Admin
avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 27/11/2008
Age : 35
Localisation : Paris

MessageSujet: La compagnie Givreval   5/9/2016, 22:59

Le combat contre l'Ennemi est un combat de tous les instants.
Le calme est quelque peu revenu à Ranne et l'honneur de Childeric de Givreval a été rétabli.
Nous savons bien que l'important dans la Grande Histoire n'est pas l'honneur du seigneur de Givreval, mais nous savons aussi l'importance que revêt sa place dans la société des Ternes, pour lutter dans la Grande Guerre.

La compagnie Givreval s'est une nouvelle fois réunie pour évoquer la situation et les œuvres placées sous sa protection. Childeric envisage d'organiser une expédition dans le domaine de Givreval où se serait rendu une fée noire disposant d'informations sur la protection des œuvres.

Toutefois ce voyage a dû être reporté car un baron janrénien a demandé l'aide de la compagnie.

La baronnie de l'If, située dans les monts Ocrelune, nous est bien connue pour son combat contre les draconiens. La famille du baron est également victime de ce que certains appellent, une malédiction.
Chaque femme de baron décède le jour de ses 30 ans, génération après génération, depuis 700 ans.


La compagnie Givreval s'est donc rendu au sud de la Janrénie pour tenter de trouver une solution à quelques jours de l'anniversaire de la baronne.

A leur arrivée au château, les inspirés constatent que le baron a également demandé l'aide d'un jorniste, directeur de l'académie du lac, d'un herboriste lutin, et d'un «magister» venu d'Abyme.
Les premières recherches effectuées dans la bibliothèque par Sylliane et Baladin permettent d'apprendre l’existence d'une légende vieille de 700 ans.
A cet époque, le baron avait deux fils Sevren* et Sentel*. L’aîné, blond, aurait passé un pacte avec le Malin. Son frère, brun, l'aurait dénoncé à la population. L'héritier fut brûlé sur le bûcher, tandis que sa femme, Flamine, trouvait la mort dans le lac voisin en voulant quitter la région.

Cette légende a donné naissance à certaines superstitions. En particulier celle d'une femme, mère des Frimas*, apportant le froid avec elle. De nombreuses personnes auraient vu un spectre près du lac mais aucune n'est sortie vivante de cette rencontre pour décrire concrètement ce qu'elle a vu.


Le lendemain de leur arrivée, Childeric et Imu se rendent au lac et à l'académie jorniste. Après quelques discussions avec les magiciens, les deux inspirés sont témoins d'un événement au milieu du lac.

Trois danseurs se regroupent et semblent attirés au centre. Soudain, la glace craque et une forme brumeuse sort de l'eau. Cette forme féminine se dirige vers Childeric en tendant les bras. Après une esquive du gentilhomme, suivi d'une esquive de l'archiviste. Childeric est saisi par la femme et subi la morsure du froid. Il l'interpelle alors et l'étrange dame de glace confirme être la femme de Sentel.
Celle-ci ajoute « il arrive, je dois me préparer.», puis disparaît.


Le matin du jour suivant, des rumeurs courent au sujet d'un «coche noir» que l'on aurait vu en ville.
Une autre des superstitions locales fait part d'un coche noir, synonyme de disparitions et de décès.

Childeric et Baladin se rendent au bourg et constatent la présence d'un coche à l'auberge située près de la place. Parc contre, aucun décès n'a été signalé.
Le coche a amené en ville deux princéens et un janrénien. En les surveillant, Childéric apprend que le janrénien est le cousin du baron d'If. Ce cousin rend d'ailleurs visite au seigneur qui lui offre le gîte.

Pendant ce temps, Baladin est témoin d'une dispute entre le «magister» d'Abyme et le garde du corps du baron. Ce dernier aurait pris des objets au magicien.

Childeric décide de se rendre dans la chambre de l'étrange homme venu d'Abyme, afin d'en savoir plus sur les raisons de cettte dispute. Il obtient rapidement quelques confirmations de ce qu'il pensait. Cet homme est pour le moins loufoque et il est conjurateur.
Son idée pour vaincre la malédiction est de trouver une personne qui ne s'endormira pas le jour des 30 ans de la baronne. En effet, avant chaque décès, les occupants du château s'endorment profondément après avoir ressenti un froid saisissant. A leur réveil, la baronne est décédée.
Le conjurateur pense donc invoquer un démon pour surveiller la baronne. Celui-ci ne risque pas de s'endormir.


Toutefois, le conjurateur ne dispose plus d'encre pour invoquer le démon. Il prétend que le garde du corps lui a dérobé.
Childeric demande à Dylan de s'introduire dans la chambre du garde pour vérifier. ….


                                                                                                                                        Stance






A suivre ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamisrolistes.forumactif.com
 
La compagnie Givreval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Compagnie blindée
» [DCA 2010] [40k] Compagnie blindée de Notre-Dame des martyres.
» La compagnie Gilnéenne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Amis Rôlistes :: Nos Jeux :: Agone :: roleplay-
Sauter vers: