Forum pour parler du jeu de rôle et des jeux que nous pratiquons
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Agone] Sylliane, la vierge pourpre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume G.

avatar

Messages : 689
Date d'inscription : 27/11/2008
Age : 32

Feuille de personnage
nom du personnage:
point de vie:
16/16  (16/16)

MessageSujet: [Agone] Sylliane, la vierge pourpre   16/1/2009, 00:22

Sylliane monta quatre à quatre les escaliers qui menait au salon d'honneur de la demeure familiale. Des perles de sueur glissaient encore le long de ses pommettes, lorsqu'elle frappa à la porte du salon.
_ Entrez !

De riches fauteuils, un piano ainsi qu'une majestueuse harpe et des tableaux de plantureuses femmes décoraient ce salon. Au centre de la pièce se tenait deux femmes du peuple méduse. Sylliane salua d'abord respectueusement sa mère puis posa un genou sur le sol marbré et baisa la main de la seconde femme.
_ Mes hommages première prêtresse.
_ Bonsoir Sylliane, je suis enchantée de faire ta connaissance. Sais-tu que j'ai entendue de nombreux qualitatifs sur tes compétences au sabre. Il faut dire que la séance d'entrainement que tu viens de livrer est impressionnante. La guilde des Esayhide doit être fière de te compter dans leur rang désormais.
_ Merci madame, je suis flattée je m'entraine dur chaque jour pour satisfaire aux exigences de la guilde.

La jeune méduse n'avait aucune idée quant aux motivations de l'une des cinq premières prêtresses du culte de la dame de l'Hiver. Pourquoi était-elle aujourd'hui en visite dans la demeure familiale ? Pourquoi Sylliane se tenait-elle devant cette femme ? Qu'avait-elle à lui demander ?

Après s'être excusée, la mère de Sylliane quitta le salon d'honneur et un long silence s'installèrent entre les deux femmes. De longues secondes s'écoulèrent tandis que les yeux aux reflets d'or de la première prêtresse semblèrent sonder l'âme de la jeune méduse. Puis :
_ Je suis navrée pour la mort de votre mentor, votre mère m'a dit que vous étiez proche tous les deux.
_ C'est tragique, en effet. Nous avons passés de nombreuses heures ensemble et j'ai beaucoup appris à ses côtés.
_ J'ai également compris qu'il vous aviez enseignée quelques secrets de notre peuple...
_ Voulez-vous parler de nos cousines des abysses.
_ C'est ainsi qu'il les appelait.
_ Oui, nous avons eu de longues discutions à ce sujet.

Une brise souleva les plis de la robe sombre de la Pithonissiya et Sylliane balaya la pièce du regard instantanément. Son regard scruta chaque recoin du salon afin de débusquer la source de ce courant d'air.
_ Vous semblez inquiète tout à coup, mon enfant.
_ Fenêtres et portes sont closes, il est impossible qu'une brise puisse s’immiscer dans la pièce et vos atours viennent pourtant de se froisser.

Sans prêter attention aux inquiétudes de Sylliane, la première prêtresse se dirige calmement vers une grande porte-fenêtre au travers de laquelle on pouvait apercevoir les jardins de la bâtisse. À l'extérieur, de sombres nuages s’accumulaient cachant les rayons du soleil et annonçant une tempête à venir.
Dans le salon les ombres du mobilier s'allongèrent. La Pithonissiya referma alors la porte-fenêtre entrouverte.
_ Je vous avoue Sylliane, que votre soudaine curiosité pour les succubes et votre soif de connaissances les concernant sont dérangeantes.
Tout en continuant d'observer la pièce, Sylliane répondit:
_ Mais elles nous ressemblent tant qu'il doit y avoir un lien entre elle et nous...?
_ Il est parfois dangereux de creuser trop profondément dans nos racines, notre culture.
_ Que voulez-vous dire ?
_ Qu'il est temps que cela cesse !

Sans que la jeune méduse ne le remarque l'ombre du piano s'était tellement étiré qu'elle étreignit les pieds de Sylliane. Incapable de se mouvoir elle ne put qu'observer une forme ténébreuse s'extirper de l'ombre des tableaux.
_ Qu'est-ce que ça signifie première prêtresse !?
_ Si tu cherches tant à connaitre le secret des succubes, tu es sur le point de les rejoindre ma chère enfant !

Par chance, la jeune méduse avait conservé la paire de sabres d'entrainement qu'elle portait quelques minutes plus tôt. L'ombre d'une apparence grotesque pouvait à présent se déplacer librement sur le plan physique, son invocation était terminée. Elle approcha de Sylliane et reçu entailles et coup d'estoc : mais elle ne sembla pas en souffrir. Elle enlaça la jeune méduse et tous deux disparue dans les ténèbres.

Un homme entre deux âges égerma des tentures qui encadraient la porte fenêtre; Au dehors les rayons du soleil redevenaient clairs.
_ Volkar sera enchanté de cette nouvelle recrue j'en suis certain. Ce faisant votre dette auprès du Duc des abysses est réglée.
_ J'espère ne pas vous revoir de sitôt cher Advocatus Diaboli.
_ Il n'en tient qu'à vous première prêtresse.


Dernière édition par Guillaume G. le 5/8/2015, 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamisrolistes.forumactif.com
Guillaume G.

avatar

Messages : 689
Date d'inscription : 27/11/2008
Age : 32

Feuille de personnage
nom du personnage:
point de vie:
16/16  (16/16)

MessageSujet: Description physique   17/1/2009, 13:30

Sylliane est une jeune méduse très séduisante, le visage fin, la silhouette athlétique, les hommes se retourne sur son passage. Une caractéristique inhabituelle cependant pour une méduse, sa chevelure de serpents violines se prolonge jusqu'au creux de ses reins par un plus grand serpent...
Elle porte en permanence une armure de cuir noir ébène à laquelle s'adjoint parfois un plastron d'écailles. L'encolure sa longue cape pourpre est en fourrure de lui permettant ainsi d'affronter le frimas des hivers Janrénien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamisrolistes.forumactif.com
Guillaume G.

avatar

Messages : 689
Date d'inscription : 27/11/2008
Age : 32

Feuille de personnage
nom du personnage:
point de vie:
16/16  (16/16)

MessageSujet: Re: [Agone] Sylliane, la vierge pourpre   5/8/2015, 16:12

Message édité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamisrolistes.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Agone] Sylliane, la vierge pourpre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Agone] Sylliane, la vierge pourpre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agone
» [Achat] Agone
» Le Souffre Jour : Agone
» L'armée du nuage pourpre de Nagareboshi
» Monde vierge hivernale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Amis Rôlistes :: Nos Parties :: Galerie des personnages-
Sauter vers: